Reconstituer des discours authentiques à partir de documents authentiques annexes : la démarche FOS pour le droit foncier et le droit forestier pour la sécurisation de la terre pour les peuples autochtones en RDC.


Publiée : Jan. 28, 2024
Mots-clés :
Français sur Objectifs Spécialisés (FOS) République Démocratique du Congo (RDC) corpus documents authentiques
François Montier
Résumé

Cet article présente la recherche-action entreprise dans le champ du Français sur Objectifs Spécifiques (FOS) à partir de l’exemple d’une apprenante travaillant avec des partenaires congolais pour la sécurisation de la terre pour les peuples autochtones en République Démocratique du Congo (RDC). Cette recherche s’articule autour des documents authentiques annexes, notion développée suite au refus de l’employeur de fournir les interactions authentiques de l’apprenante. Nous avons voulu savoir comment discerner les discours nécessaires au travail en partenariat dans un processus de sécurisation de la terre en RDC à partir d’un corpus de documents authentiques annexes dans le cadre d’une démarche FOS. Nous soutenons ici qu’un corpus de documents authentiques annexes peut nous permettre d’approcher les discours authentiques auxquels n’a pas accès le concepteur FOS.

Article Details
  • Rubrique
  • Articles
Téléchargements
Les données relatives au téléchargement ne sont pas encore disponibles.
Références
ANDRÉ V. « Des corpus oraux et multimodaux authentiques pour acquérir des compétences sociolangagières », in L. GAJO, J.-M. LUSCHER, I. RACINE et F. ZAY (dir.), Variation, plurilinguisme et évaluation en français langue étrangère, Genève, Peter Lang, 2019, p. 209-223.
CARRAS C., KOHLER P., SJILAGYI E., TOLAS J., Le français sur objectifs spécifiques et la classe de langue, Paris, CLE international, coll. « Techniques et pratiques de classe », 2007.
CORTIER C. « Des documents authentiques aux corpus oraux : vers une approche sociododactique ? », in L. GAJO, J.-M. LUSCHER, I. RACINE et F. ZAY (dir.), Variation, plurilinguisme et évaluation en français langue étrangère, Genève, Peter Lang, 2019, p. 197-208.
DUFOUR S., PARPETTE C., « Le français sur objectif spécifique : la notion d’authentique revisitée », ILCEA, no 32, 2018.
Disponible sur : <http://journals.openedition.org/ilcea/4814> [consulté le 20/12/2023].
MANGIANTE J.-M. et PARPETTE C., Le Français sur objectif spécifique : de l’analyse des besoins à l’élaboration d’un cours, Paris, Hachette, coll. « Français Langue Étrangère », 2004.
MANGIANTE J.-M., « Français de spécialité ou français sur objectif spécifique : deux démarches didactiques distinctes », Actes du congrès international de linguistique française / Linguistique plurielle, vol. 1, juillet 2006, Valencia, 2006, p. 137-151. Disponible sur : <https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=4030419> [consulté le 20/12/2023].
MANGIANTE J.-M., « Une démarche de référentialisation en français des professions : le partenariat universités – Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) », Le français dans le monde. Recherches et Applications, no 42, 2007, p. 129-145.
PARPETTE C., CARRAS C. et ABOU HAIDAR L., « Avant-propos », Points Communs, no 2 (« Méthodologie de collecte des données en Français sur Objectif Spécifique »), Centre de langue française – CCI Paris Île-de-France, 2015, p. 3-4. Disponible sur : <https://www.lefrancaisdesaffaires.fr/wp-content/uploads/2016/12/Points-Communs_Avril_2015_n2.pdf> [consulté le 20/12/2023].
QOTB H., Vers une didactique du français sur Objectifs Spécifiques médié par Internet, thèse en Science du Langage, Université Paul Valéry – Montpellier III, 2007. Disponible sur : <https://theses.hal.science/tel-00335245/document> [consulté le 20/12/2023].