| More

Perdus dans l’archive:Foucault, l’historien et l’écrivain

Henriette-Rika Benveniste
Henriette-Rika Benveniste

Abstract


Nous, historiens du XXIe siècle, nous connaissons bien l’archive! Nous nous considérons comme vaccinés contre les illusions romantiques du jeune Michelet qui, descendant aux «catacombes manuscrites, dans cette admirable nécropole des monuments nationaux», croyait apercevoir les morts ressuscités; «Ces papiers ne sont pas des papiers mais des vies d’hommes, de provinces, des peuples», écrivait-il. Bien que le contact avec l’archive constitue toujours une étape, un rite de passage même, dans la construction de notre identité professionnelle, nous n’adhérons pas au fétichisme néo-positiviste et réducteur de ceux qui voudraient opposer à la réflexion théorique ou critique l’archive comme unique dépositaire de vérité et d’authenticité.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2013 Henriette-Rika Benveniste

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.