| More

Le personnage du Justicier. Vengeance et expiation dans Le Comte de Monte-Cristo (1845) d’Al exandre Dumas et Le Roi de l’Enfer (1882) de Constantin Megareus.

Views: 129 Downloads: 84
Henri Tonnet
Henri Tonnet

Abstract


On cherche ici à établir la spécificité du thème du Vengeur dans le roman populaire / roman-feuilleton grec du XIXe siècle. Dans une perspective d’intertextualité et non de recherche des sources, on compare Le Comte de Monte-Cristo (1845) d’Alexandre Dumas et Le Roi de l’Enfer [Ὁ βασιλεὺς τοῦ ᾍδου] (1882) de Constantin Megareus. Il apparaît que l’intrigue des deux romans reproduit les mêmes phases : 1) épreuve de la prison, 2) acquisition de la richesse, 3) retour, vengeance et expiation. Les caractéristiques du Vengeur sont les mêmes : toute puissance et solitude. Mais les deux héros diffèrent sur certains points. Dantès reste jeune alors que Mavronikos est un vieillard vénérable. Dantès est, comme son créateur, républicain, alors que Mavronikos représente l’establishment moral des riches de Constantinople. Enfin Dantès est un Surhomme dont on attend d’autres aventures alors que Mavronikos est un vengeur fragile qui meurt à la fin de l’histoire.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Print ISSN 1790-3572


Online ISSN 1791-7603